Vignobles Nadau

Les Vignobles Nadau, 150 ans d'histoire

Je m’appelle Emilie et je suis née au début des années 80. C’était l’hiver, les hommes dans ma famille étaient en pleine taille de la vigne et les femmes étaient occupées à mettre les sarments par terre au milieu des rangs de vignes, ou bien à habiller les bouteilles de vin destinées à la vente. Je suis ainsi née dans une famille de vignerons.

A l’époque, il y avait deux exploitations. Une de mon côté paternel : "Château Gillet" à Faleyras et une de mon côté maternel : "Domaine de Maucru" à Cantois. Mes ascendants étaient très déterminés et ont travaillé très dur
Je pense notamment à mes grands pères, Papi Hugues et Papi Jeannot, mais aussi à mon arrière arrière grand-mère Marie - dite Amée - qui pour l’anecdote, n’a pas hésité à réveiller en pleine nuit le notaire afin de faire casser en notre faveur un acte de sous seing.

En 1999, quand mes grands-pères ont été à la retraite, les deux exploitations ont fusionné pour en faire une seule : "Les Vignobles Nadau".

Mon père, Jean Louis et ma mère, Christine, ont alors continué à développer l’entreprise ensemble. J’ai ainsi grandi dans cette ambiance familiale, sous le regard bienveillant de plusieurs générations de travailleurs amoureux de la terre et du vin

Une fois adulte, à mon tour, il m’était tout naturel et même viscéral de poursuivre ce chemin et écrire une nouvelle page, celle de la cinquième génération. Aujourd’hui c’est avec Rémy, mon mari, que nous nous efforçons chaque jour à pérenniser cette entreprise familiale avec la même détermination et la même passion pour ce merveilleux métier de vigneron...

 
A mes parents, à Papi Hugues, à Papi Jeannot, à Mamie Linette, à Mamie Jeanine, à Mémé Denise, à Pépé Daniel, à Mémé Claire, et à René et Amée que je n’ai malheureusement pas connus...
 
 

 

   

 
 
Vous souhaitez
nous rencontrer?